Marie-Noëlle Girardier

Marie Noëlle Girardier, épouse de Jean-Pierre Girardier, nous a quitté dimanche 5 décembre 2021, à l’âge de 81 ans.

En janvier 2019, elle avait bien voulu accompagner l’inauguration de l’entrée d’une maquette de station solaire de village au Musée des Arts et Métiers à Paris.

Ce fut une belle aventure humaine riche de convictions »,

avait-elle déclaré (vidéo dans le billet du 18/01/2019 ci-dessous).

Elle était  présente avec Jean-Pierre Girardier au colloque organisé à la Faculté de Droit de l’Université Cheikh Anta Diop en mai 2016.

Elle avait accompagné son travail, puis sa redécouverte historique, sa vie durant.

Nos pensées vont à ses proches et à sa famille.

Jean-Pierre et Marie Noëlle Girardier à l’UCAD de Dakar en mai 2016

 

Marie Noëlle Girardier à son domicile en 2018, devant la reproduction du moteur solaire réalisée par Marc Jacquet-Pierroulet


Citer ce billet
Frédéric Caille (2021, 8 décembre). Marie-Noëlle Girardier. L'Afrique solaire. Consulté le 24 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/at5w

2 réflexions sur « Marie-Noëlle Girardier »

  1. Bonjour
    Voila 40 ans que je sillonne le sahel en tant que biologiste spécialisé dans les produits non ligneux , les problèmes de l’eau et ses moyens de mise t a disposition je connais!!!
    Je me propose d’étudier la possibilité de de récupérer la pompe solaire
    G merlin

    1. Bonjour,

      Je vous remercie de votre message. Je suis tout à fait intéressé à échanger avec vous si vous avez rencontré des pompes Sofretes, ou même Vergnet, durant vos activités. Alexandre Mouthon termine une thèse qui touche à ces questions et à la politique de la France dans le domaine depuis les années 1960. Il pourra également être très intéressé à échanger avec vous. Bien cordialement. F. CAILLE frederic.caille@univ-savoie.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.